"Désirant et sidérant, si possible..." dit-elle.


"Désirant et sidérant, ...si possible !" dit-elle.

mercredi 13 avril 2016

L'oeil protecteur



Sous les semelles de mes escarpins
les arbres moussent,


Je porte un œil à mon poignet
coloré au cobalt et à l'opale
d'un bleu profond,
l'oracle des cœurs ou
une diablerie qui dilate le ciel
et que j'attrape quand
se lèvent le vent et
l'inattendu.






 

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ah oui alors ! Essayer de faire ça.
      Amitiés.

      Supprimer
  2. l'inattendu... toujours il nous attend.

    RépondreSupprimer
  3. j'aimerais, moi, que les arbres poussent sous mes semelles ! Qu'ils me propulsent assez haut pour voir l'ailleurs, que leurs grands bras me protègent...
    et puis au poignet, des couleurs, des pierres, des breloques pour danser...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce bracelet est un symbole qui fait fuir le mauvais, une sorte d'oeil, qui vient de Turquie. Et d'un très beau bleu profond.

      Supprimer