"Désirant et sidérant, si possible..." dit-elle.


"Désirant et sidérant, ...si possible !" dit-elle.

jeudi 5 janvier 2023

Puisque la laideur s'étend

 

 


Protège-toi des fourberies,

des mauvais rêves, des mots de rien de tout,

des mains avec des épines dedans,

des ronces.

Puisque la laideur s'étend.

 

"Tiens tourne ces mots pour moi 

tourne-les dans ta bouche

qu'ils deviennent pain d'épice pain d’épeautre et aussi pain perdu

du sésame pour protéger mon corps ma tête mon ventre et

toutes mes cellules" 

 

... Et je tendais les doigts avec 

le ciel qui pendait au bout.

samedi 12 novembre 2022

L'ivresse du loin


 

 

 

On touche la fraîcheur de la nuit tombée sur la route et les toits,

l’ombre d’un homme égaré là-bas, d’un chien peut-être.

On lave ses yeux de l’inquiétude.

On se rapproche du bleu,

le corps vacille dans l’ivresse du loin. 

 

 

 

 

 

dimanche 2 octobre 2022

tu as cru trouver une passerelle

 






Tu as cru trouver 

une passerelle une rue

tu disais que l'on rejoindrait au milieu


un rêve une dissidence

peut-être un autre ciel

qu'on tiendrait entre pouce et index 

 

"Tiens je te le donne Tiens tourne

ces mots pour moi tourne-les dans ta bouche

qu'ils deviennent pain d'épice pain d’épeautre et aussi pain perdu

du sésame pour protéger nos corps nos têtes nos ventres et même

toutes nos cellules 

ouvrir aussi nos fenêtres et nos cours  

Tiens je te le donne" 

 

et tu tendais les doigts avec 

le ciel qui pendait au bout 



lundi 13 juin 2022

Ogawa nous revient !



 Mardi 7 juin est un beau jour : Ogawa est de retour chez lui, chez nous !

Joie folle, à pleurer !!!!

On ne peut pas tout à fait désespérer du monde après ce choc inouï et si bon de revoir notre petit renard des sables, et après avoir rencontré Josette, cette dame qui l'a recueilli depuis mars dernier. Elle l'avait surnommé Tom et le prenait parfois en photo, endormi près de son chien Youki.

Voilà, le reste n'est que câlins, mots doux et bienveillance... 

...et diplomatie experte, car Sati, petit clown noir et blanc, gambade et virevolte en son jeune âge.

vendredi 13 mai 2022

Lhasa de Sela / Pa´llegar a tu lado.

 

Je remercie ton corps

de m'avoir attendue

Il a fallu que je me perde

pour arriver jusqu'à toi. 


Je remercie tes bras

d'avoir pu m'atteindre

Il a fallu que je m'éloigne

pour arriver jusqu'à toi. 

 

Je remercie tes mains

d'avoir pu me supporter

Il a fallu que je brûle

pour arriver jusqu'à toi.

 

mercredi 27 avril 2022

"Les années sans soleil" / Vincent Message

 

 

 

 

 

 

 

Alors qu'on se tenait près du lac, je me suis demandé pourquoi regarder l'eau est aussi apaisant, ce qui nous attire avec cette force près de la mer, des fleuves, ou même des puits et des fontaines.  Bashô dit cela aussi, que l'eau qui tombe goutte à goutte est quelque chose qui le ravit d'aise.                                                             

     

J'ignorais toujours comment transplanter dans le reste de ma vie le calme que j'éprouvais lorsque je lisais un bon livre ou que je me promenais dans un jardin comme celui-ci. Ça n'était peut-être pas possible. Ou bien c'était à inventer.                                                         Je me suis demandé Qu'est-ce qu'on contemple quand on contemple ? Qu'est-ce qui fait, comme l'écrit Höderlin, que ce ne sont pas tant l'objet  ou  le paysage qui importent,  mais la contemplation elle-même ?   

 

 Je me suis dit soudain que la réponse tenait peut-être bêtement en un mot : le présent. La présence au présent que je cherchais toujours en vain. Celle qui fait que ça murmure en nous " Regarde bien le monde, puisque tu n'es pas encore mort."

                                                                                                                                                  

                                                                                Vincent Message                                                                                                                    "Les années sans soleil"

 

 

 

 

mercredi 13 avril 2022

Se mettre à table / Frédérique Germanaud

                                                    1e couverture  Se mettre à table.jpg



 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai invité Frédérique Germanaud à ma suite pour un Feuillet de nuit aux éditions Aux Cailloux des Chemins. 

"Se mettre à table" est le titre de son Feuillet.

Je retrouve là cette écriture que j'aime tant, sans compromis, pleine de poésie. 

Je lui ai écrit pour lui dire.

C’est un texte fort, et dense. 

Dans une tension de l'écriture qui nous tient, et serre. 

On serre les dents.

Émotion de la parole. Dire. 

Ce qui est sur le cœur, 

et ce qui le soulève.

Le livret est beau, avec la toute petite image finale. Pleine de sens dans son sépia. 

Une cafetière sur une table, seule. A l'ancienne. Pas besoin de plus pour qu'un silence résonne.



Vous pouvez le commander en vous adressant à la maison d'édition Aux cailloux des chemins.

contact@aux-cailloux-des-chemins.fr